140.C0

Technologie d'analyses biomédicales

Durée : 3 ans
Famille de programmes : Santé

Devenez un technologiste en analyses biomédicales qui participera au diagnostic médical en :

  • réalisant des prélèvements
  • procédant à différentes analyses en laboratoire
  • assurant l’interprétation des résultats.

Au terme de votre formation, vous pourrez effectuer une multitude de tâches grâce à de solides connaissances scientifiques et médicales.

En laboratoire, le technologiste en analyses biomédicales peut œuvrer dans les secteurs suivants : biochimie, hématologie, microbiologie, médecine transfusionnelle, histopathologie, virologie, centre de prélèvements et biologie moléculaire.

    Le Cégep de Sainte-Foy est le seul cégep de la région de Québec à offrir ce programme.

    Sainte-Foy, pôle de formation en santé dans l'Est du Québec


    Le Cégep de Sainte-Foy est un pôle de formation dans le domaine de la santé dans l’Est du Québec avec ses 7 programmes techniques et son Centre S, un centre de simulation d’immersion clinique ultra moderne qui reproduit les centres hospitaliers.

    Conditions d'admission

    Préalables

    Répondre aux conditions d'admission du collégial et avoir réussi :

    • Mathématiques TS ou SN de 4e secondaire ou CST de 5e secondaire
    • Chimie de 5e secondaire
    • Physique de 5e secondaire
      ou
    • Mathématiques 436
    • Chimie 534
    • Physique 534
      ou
    • leurs équivalents au secteur adulte
       

    Critères de sélection

    La sélection se fera en se basant sur la qualité du dossier scolaire.
    Nombre de places : 60
     

    Évaluez votre admissibilité

    Consultez l’outil Prévisibilité d’admission du SRACQ.

    Carrières/Université

    Tâches et responsabilités

    • Participer activement au diagnostic clinique et au suivi thérapeutique du patient.
       
    • Pratiquer divers prélèvements, par exemple des prélèvements sanguins.
       
    • Procéder à la réception et à la préparation des spécimens biologiques.
       
    • Effectuer des analyses de laboratoire, valider et interpréter les résultats obtenus pour ensuite les communiquer au médecin traitant.
       
    • Réaliser, en histologie, le processus de travail pour la préparation des tissus anatomiques en provenance du bloc opératoire et de la salle d’autopsie contribuant ainsi à la rédaction du rapport.
       
    • Coopérer à la recherche médicale.


    Employeurs

    • Réseau de la santé (hôpitaux, CLSC, etc.)
    • Laboratoires de recherche universitaire
    • Laboratoires gouvernementaux
    • Industrie pharmaceutiques et cosmétique
    • Cliniques et hôpitaux vétérinaires
    • Industries laitière et alimentaire

      Critères d’embauche

      1. Les diplômés doivent faire partie de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec.
         
      2. Les établissements de santé et de services sociaux exigent une vérification des antécédents judiciaires pour toute personne appelée à y effectuer un stage ou à y occuper un emploi.
         
      3. Accès à l'examen national donnant droit au permis de travail canadien, préalable essentiel pour travailler dans d'autres provinces canadiennes et en France.

      DEC+BAC et passerelles vers l'université

      Des universités peuvent reconnaître un certain nombre de cours du programme. Cette reconnaissance des acquis prend soit la forme d’ententes DEC+BAC soit la forme de Passerelles.

      Pour en savoir plus.

      Possibilité de poursuivre des études dans tous les programmes universitaires dont le seuil d’accueil est le DEC.

      * Activités internationales réalisées au cours des dernières années.

      Cours complémentaire en Italie, en France et en Grèce*

      Ce cours complémentaire propose aux étudiants de découvrir les grandes merveilles de l’Italie, de la France et de la Grèce et de mesurer l'influence de la culture gréco-romaine sur l'art de la Renaissance à nos jours.

      Huit rencontres préparatoires au voyage permettent aux étudiants d'acquérir les notions qui seront expérimentées ensuite sur le terrain durant le voyage de trois semaines en mai et en juin.

      Itinéraire :

      • Florence
      • Rome : Colisée, Panthéon, Basilique St-Pierre, Chapelle Sixtine, Pompéi, etc.
      • Paris :  Louvre, Château de Versailles
      • Athènes : Acropole, Parthénon

      * Les étudiants ont accès à ces cours si leur cheminement scolaire le permet.

      Cours complémentaire en Irlande et en Écosse*

      Ce cours complémentaire propose aux étudiants d'étudier le peuple irlandais et écossais à travers plusieurs prismes : identité, langue, tensions politico-religieuses, économie, patrimoine.

      Ils préparent ensuite un séjour d'études crédité de trois semaines dans deux pays anglophones des îles britanniques : l'Irlande et l'Écosse.

      * Les étudiants ont accès à ces cours si leur cheminement scolaire le permet.

      Cours d'éducation physique aux États-Unis*

      «L'aventure en soi n'est pas d'aller au bout du monde, mais au bout de soi-même».

      Vous avez envie de faire les deux ? Vous avez envie d'en apprendre sur vous et parcourir à pied de magnifiques sites de plein air du Québec et des États-Unis ?

      La séquence de cours Randonnée en montagne à l’international permet de compléter trois cours d'éducation physique en une année scolaire.  Le point culminant est une expédition de 5 jours en autonomie complète dans une section à couper le souffle du sentier international des Appalaches aux États-Unis.

      Vous avez des expériences de plein air minimales ? Votre condition physique n'est pas à point ? Aucun problème! L'approche sur deux sessions vous permettra d'acquérir les connaissances en vous préparant physiquement à relever ce défi qui change des vies.

      * Les étudiants ont accès à ces cours si leur cheminement scolaire le permet.

      Stages
 en milieu clinique

      Les stages se déroulent en milieu clinique dans les centres hospitaliers de la région de Québec et de Chaudière-Appalaches.

      Lors de la 6e session, ils sont d’une durée de 660 heures (7 semaines en biochimie, 3 semaines en histotechnologie, 7 semaines en microbiologie, 5 semaines en hématologie, hémostase et prélèvements et 4 semaines en immunohématologie).

      Les stages débutent au mois en janvier pour se terminer généralement vers la fin du mois de mai. L’horaire des stages est variable selon le secteur d’activité et le site partenaire dispensant le stage.

      Les stagiaires, placés en équipes de trois, reçoivent l’enseignement d’un instituteur clinique en milieu de stage. Ils sont également supervisés par les professeurs du programme.

      On vous aide à trouver votre stage!

      Une aide à la recherche de lieux de stage est offerte aux étudiants, allant même, dans certains cas, jusqu'à proposer un endroit pour le faire. Dans le milieu de travail, l'étudiant bénéficie d'un encadrement assuré à la fois par le programme d'études et par un superviseur.

      Externat

      Après avoir complété et réussi deux ans de formation, l'étudiant a la possibilité d’occuper un poste d’externe rémunéré dans le réseau de la santé et des services sociaux.

      7 bonnes raisons de choisir ce programme

      1. Le DEC+BAC et Passerelles : des universités peuvent reconnaître un certain nombre de cours du programme. Cette reconnaissance des acquis prend soit la forme d’ententes DEC+BAC soit la forme de Passerelles.
         
      2. Les équipements à la fine pointe de la technologie : le Cégep offre sept programmes techniques du domaine de la santé et dispose des équipements les plus récents et performants pour l’enseignement dans ce domaine.
         
      3. Tous les professeurs sont des technologistes médicaux qui possèdent une riche expérience clinique.
         
      4. Les stages crédités, totalisant 660 heures, en 6e session dans les centres hospitaliers de la région et le stage de prélèvements de
        45 heures en 3e session.
         
      5. L’externat : après avoir complété et réussi deux ans de formation, possibilité d’occuper un emploi rémunéré relié au programme dans le réseau de la santé.
         
      6. La mobilité professionnelle : des ententes de réciprocité permettent au technologiste médical d’exercer sa profession au Québec, au Canada et en France.
         
      7. Les rencontres et les conférences organisées avec des représentants de l’Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ), des employeurs et des technologistes des secteurs spécialisés tels que la cytotechnologie et la cytogénétique.

      Photos/Vidéos

      Information complémentaires

      Les stages dans les techniques de la santé