582.A1

Techniques d'intégration multimédia - Web et apps

Durée : 3 ans
Famille de programmes : Informatique et multimédia

Réalisez des sites Web et des produits interactifs de toutes sortes:

  • applications mobiles
  • e-learning
  • jeux en ligne ou des
  • présentations multimédias

Vous serez apte à travailler à la programmation et à l’intégration des fonctionnalités d’un site Web ou d’une application ainsi qu’à la conception graphique et ergonomique d’interfaces.

Vous produirez des éléments de contenu audiovisuel tels que des vidéos, du son et des animations.

Conditions d'admission

Préalables

Répondre aux conditions d'admission du collégial.
Aucun préalable spécifique.
 

Critères de sélection

Les candidats qui répondent aux exigences d’admission sont généralement admis.
Nombre de places : 78

Évaluez votre admissibilité

Consultez l’outil Prévisibilité d’admission du SRACQ.

Carrières/Université

Professions

  • Intégrateur Web
  • Intégrateur multimédia
  • Webmestre
  • Designer Web
  • Programmeur
  • Développeur Web
  • Chargé de projets

Employeurs

  • Agences Web et numériques
  • Entreprise en multimédia
  • Entreprises privées
  • Secteurs public et parapublic

DEC+BAC et Passerelles

Un DEC+BAC permet aux finissants de ce programme de se faire créditer, sous certaines conditions, des cours universitaires. Le nombre de crédits varie selon la concentration choisie.

Pour en savoir plus.

Possibilité de poursuivre des études dans tous les programmes universitaires dont le seuil d’accueil est le DEC.

* Activités internationales réalisées au cours des dernières années.

Stage crédité en France

Possibilité de réaliser un stage crédité dans une entreprise à Paris, en collaboration avec l’Université Paris-Est-Marne-La-Vallée. Une occasion de s’initier à des pratiques et une réalité professionnelle différentes.

 

Cours complémentaire en Italie, en France et en Grèce*

Ce cours complémentaire propose aux étudiants de découvrir les grandes merveilles de l’Italie, de la France et de la Grèce et de mesurer l'influence de la culture gréco-romaine sur l'art de la Renaissance à nos jours.

Huit rencontres préparatoires au voyage permettent aux étudiants d'acquérir les notions qui seront expérimentées ensuite sur le terrain durant le voyage de trois semaines en mai et en juin.

Itinéraire :

  • Florence
  • Rome : Colisée, Panthéon, Basilique St-Pierre, Chapelle Sixtine, Pompéi, etc.
  • Paris :  Louvre, Château de Versailles
  • Athènes : Acropole, Parthénon

* Les étudiants ont accès à ces cours si leur cheminement scolaire le permet.

Cours complémentaire en Irlande et en Écosse*

Ce cours complémentaire propose aux étudiants d'étudier le peuple irlandais et écossais à travers plusieurs prismes : identité, langue, tensions politico-religieuses, économie, patrimoine.

Ils préparent ensuite un séjour d'études crédité de trois semaines dans deux pays anglophones des îles britanniques : l'Irlande et l'Écosse.

* Les étudiants ont accès à ces cours si leur cheminement scolaire le permet.

Cours d'éducation physique aux États-Unis*

«L'aventure en soi n'est pas d'aller au bout du monde, mais au bout de soi-même».

Vous avez envie de faire les deux ? Vous avez envie d'en apprendre sur vous et parcourir à pied de magnifiques sites de plein air du Québec et des États-Unis ?

La séquence de cours Randonnée en montagne à l’international permet de compléter trois cours d'éducation physique en une année scolaire.  Le point culminant est une expédition de 5 jours en autonomie complète dans une section à couper le souffle du sentier international des Appalaches aux États-Unis.

Vous avez des expériences de plein air minimales ? Votre condition physique n'est pas à point ? Aucun problème! L'approche sur deux sessions vous permettra d'acquérir les connaissances en vous préparant physiquement à relever ce défi qui change des vies.

* Les étudiants ont accès à ces cours si leur cheminement scolaire le permet.

Stage crédité

Les étudiants réalisent un stage de fin d’études crédité en entreprise.

On vous aide à trouver votre stage!

Une aide à la recherche de lieux de stage est offerte aux étudiants, allant même, dans certains cas, jusqu'à proposer un endroit pour le faire. Dans le milieu de travail, l'étudiant bénéficie d'un encadrement assuré à la fois par le programme d'études et par un superviseur.

Alternance travail-études sans frais

Dès la première année du DEC, l’étudiant peut faire au moins deux stages rémunérés selon la formule Alternance travail-études pendant la période estivale. Ces stages sont d’une durée moyenne de 8 à 16 semaines.

Pour en savoir plus et contacter le coordonnateur d'ATE, cliquez ICI.

10 bonnes raisons de choisir ce programme

  1. Le DEC+BAC et Passerelles : permet aux finissants de ce programme de se faire créditer, sous certaines conditions, des cours universitaires. Le nombre de crédits varie selon la concentration choisie.
     
  2. L’alternance travail-études (ATE) : possibilité de faire des stages d’été rémunérés après la 1 re et la 2 e année d’études. Ces stages sont d’une durée moyenne de 8 à 16 semaines.
     
  3. L’expertise reconnue : le programme possède une réputation enviable dans l’industrie du Web et des applications mobiles de la grande région de Québec.
     
  4. La relation étroite avec les entreprises : situations réelles lors de la réalisation de travaux scolaires en plus de bénéficier de visites de lieux de travail, de rencontres avec des conférenciers et de participations à des colloques.
     
  5. Les laboratoires multimédias dotés d’équipements récents et performants pour la réalisation de travaux dans un environnement exclusivement réservé aux étudiants du programme.
     
  6. Le mentorat : privilège d’échanger avec des professionnels du milieu tout au long de la dernière année d’études.
     
  7. Le stage crédité en entreprise à la dernière session.
     
  8. Le DEC portable (Mac) : formule pédagogique où l'ordinateur portable personnel est utilisé pour développer les compétences numériques utiles sur le marché du travail.
     
  9. Le CIMMI, Centre en imagerie numérique et médias interactifs, partenaire avec le Cégep dans la réalisation de projets de recherche appliquée. Le CIMMI offre des stages dans un environnement de recherche, de développement et d’innovation.
     
  10. Les voyages à l'international : possibilité de faire un stage en France.

Photos/Vidéos

Les métiers du multimédia

Intégrateur

L’intégrateur utilise plusieurs connaissances techniques (html, css, JavaScript, logiciels de montage divers, etc.) pour assembler les médias dans le respect de la direction visuelle établie et rendre le produit conforme aux normes de l’industrie. Les postes en lien sont : intégrateur web, intégrateur multimédia, webmestre, etc.



Concepteur


Le concepteur crée le visuel des différents médias. Dans le domaine du web, il conçoit des interfaces attrayantes, dans le respect des règles d’utilisabilité. Les postes en lien sont : designer Web, ergonome d’interface, etc. Dans certains cas, il peut occuper des postes plus spécialisés tels animateur 2D-3D, directeur artistique, scénariste ou monteur vidéo.



Programmeur


Le programmeur programme des fonctionnalités avancées dans les produits interactifs. Les postes en lien sont : programmeur, développeur Web, programmeur d’applications mobiles, etc.



Chargé de projet


Le chargé de projet est en charge de l’équipe de production. Il contribue à l’élaboration des échéances, veille à la gestion des ressources, communique avec les clients, en plus de participer à la réalisation du projet. Les postes en lien sont : directeur de production, gestionnaire de projet, etc.

Tâches et responsabilités

  • Développer des sites Web dans le respect des normes et des standards de l’industrie en tenant compte de l’expérience utilisateur, de l’accessibilité des contenus pour tous et de la compatibilité multi-appareil.
     
  • Programmer l’interactivité des fonctionnalités des sites web et des applications mobiles à l’aide de plusieurs langages de balisage, de mise en forme et de programmation tout en se souciant des particularités des différents agents utilisateurs du web.
     
  • Créer ou adapter une interface ergonomique et esthétique pour un produit interactif, comme un site Web, une application mobile ou un outil de formation en ligne.
     
  • Créer ou modifier des éléments de contenu audiovisuel de toutes sortes: images, son, vidéo, animation 2D et 3D.
     
  • Planifier et gérer la production d’un site Web ou d’une application interactive.
     
  • Assurer une veille technologique constante, essentielle à la mise à jour des connaissances et des habiletés de l’intégrateur.

Témoignages

Francis Chartrand, développeur Web chez Leonard

« Lorsque j'étais au secondaire, j'ai découvert un intérêt pour la conception de sites Web, la vidéo et Photoshop. La décision d’aller en TIM a été facile, car la technique me permettait d'en apprendre davantage sur ce qui me passionnait et plus encore. Ce que je préfère le plus de mon métier est de travailler sur différents aspects d'un projet, entre autres: l'analyse, le design et la programmation. C'est un domaine stimulant et il y a toujours de nouvelles connaissances à acquérir. »

Plus de témoignages

Léo Renaud-Allaire

Co-fondateur / Dévelopeur Web chez Hookt Studios et Didacte

« J’ai toujours eu une intérêt pour les technologies, plus particulièrement pour le Web et les interfaces. La TIM était une suite tout à fait logique à mes études secondaires au programme PROTIC. Je n'ai jamais regretté mon choix! En tant que développeur Web, la vitesse d'évolution des technologies dans le domaine nous pousse à nous renouveler constamment, ce qui est très motivant. Le Web étant un outil utile dans toutes sortes de contextes, la diversité des projets sur lesquels on peut intervenir est pratiquement infinie et les défis toujours différents. »

Martin Audesse

Développeur Back-End chez Chalifour

« Le programme Techniques d'intégration multimédia couvre une large partie du monde numérique et puisque je n'étais pas certain dans quel domaine je voulais me spécialiser, c'était un choix gagnant! À titre de développeur, j’adore le fait de construire des projets en équipe. J’aime créer l’image complète d’une entreprise qui est ensuite visible partout et disponible sur toutes les plateformes. »

Rémi Prévost

Développeur Web chez Mirego

« J’hésitais à me diriger vers une formation spécialisée en graphisme ou en informatique — Techniques d'intégration multimédia était le mélange parfait entre les deux! Maintenant, j’adore avoir l’opportunité de bâtir des projets qui peuvent faire une différence, aussi mineure soit-elle, dans la vie des gens. »

Alexandre Beaulieu

Programmeur Web chez Libéo

« Le programme Techniques d’intégration multimédia est vraiment complet et permet d'ouvrir de nombreuses portes vers le marché du travail. Il permet de toucher à beaucoup de choses, ce qui rend les étudiants beaucoup plus versatiles. En tant que programmeur Web, j'adore découvrir de nouvelles technologies. D'ailleurs, dans ce métier, comme tout change rapidement, ça me permet de garder mon cerveau éveillé et d'être en constante évolution. »

Richard Vacchino-Marceau

Directeur | Programmation et intégration chez Triomphe marketing et communication

« L’informatique a toujours été pour moi une passion alors il était logique d'aller vers un domaine qui me permettait d'exploiter à fonds toutes mes passions. Graphisme, programmation, gestion de serveur, soutien technique, analyse, évaluation, intégration, gestion de projets, etc. Voilà ce qui défini tout ce qui m'a attiré vers ce domaine. J'aime le fait d’être en mesure de toucher à tous les aspects d'un projet. Je m'occupe de l'analyse des besoins des clients, j'élabore une prévision budgétaire selon les requêtes, je gère la mise en production et les échéanciers puis finalement je m'occupe de toutes les étapes de la livraison du produit final. Voilà ce que j'appelle la liberté. »

Mélina Déry

Chargée de projets et designer Web chez les Dompteurs de Souris

« Ayant le profil multimédia au secondaire, je désirais poursuivre dans cette branche au niveau collégial. Ce domaine m’intéressait alors je souhaitais le découvrir d'avantage et l’approfondir pour en faire ma profession. Maintenant, ce que je préfère le plus dans la pratique de mon métier est le fait de ne pas avoir de routine établie! Chaque journée est différente et m’apporte de nouveaux défis. »

Hugo Landry-Hamel

Chargé de projet & Stratège Web chez Unik Média

«Je me suis dirigé vers le programme Techniques d'intégration multimédia pour toucher au Web plutôt qu'à la programmation "logiciel" enseignée en Techniques de l’informatique et pour apprendre dans un environnement qui stimule la créativité. Le fait de pouvoir être polyvalent et ainsi pouvoir choisir dans quelle branche je souhaite approfondir mes connaissances et me perfectionner sont ce que je préfère le plus dans la pratique de mon métier.»

Marie-Claude Lizotte

Conseillère en communication Web à la Ville de Québec

« Étant déjà diplômée dans un domaine similaire, je désirais approfondir mes connaissances en développement Web. Puisque j’étais ambivalente entre l’informatique et le graphisme, le programme Techniques d’intégration multimédia (TIM) rejoignait les côtés cartésien et artistique de ma personnalité. Cette technique est devenue pour moi une voie incontournable et m’a fait découvrir toutes les facettes du domaine en me permettant d’être extrêmement polyvalente et bien outillée. La routine n’existe pas dans ma profession, chaque jour est différent et empreint de défis stimulants. En collaboration avec plusieurs partenaires multidisciplinaires, j’ai la chance de contribuer à l’orientation, à l’analyse et à la réalisation de projets de petite et de grande envergure. Je sais que mon travail peut être un agent facilitant dans le quotidien des gens, c’est ma source de motivation. Mon équipe de travail réalise approximativement 300 demandes par mois et j’ai la chance de pouvoir compter sur trois intégrateurs de la TIM. Ils font la différence! »

Maxime G. Potvin

Designer UX chez Familiprix

«Passionné de design et de programmation, le programme Techniques d’intégration multimédia était parfait pour m’épanouir. Aujourd’hui, ce que je préfère le plus de mon métier est le dynamisme et l'évolution rapide des technologies et des tendances!»

Karl Lacroix

Directeur-conseil, stratège interactif chez Absolu

«J'ai choisi la TIM parce que le design Web m'intéressait déjà depuis quelques années; je réalisais des sites Web (pas nécessairement les plus beaux!) avec les connaissances acquises au fur et à mesure. Je voulais donc connaître les meilleures techniques et façons de faire pour réaliser de meilleurs sites Web. Ce que j’aime maintenant le plus est le renouveau constant nécessaire parce que la technologie ne cesse d'évoluer. Pour être à l'avant, il faut donc se renouveler constamment! De plus, j’ai le plaisir de travail en équipe avec un nombre impressionnant de personnes ayant des spécialisations variées pour la réalisation d'un même site Web (du designer au rédacteur, du développeur au designer UX, etc.).»

Marc-Antoine Charest

Développeur Web chez Leonard

«Les bonnes perspectives d'emploi ainsi que la constante mise en pratique des apprentissages sont des éléments qui m'ont convaincu de me diriger en Techniques d'intégration multimédia. La diversité des tâches à effectuer et les constants défis qu'apportent les différents projets sur lesquels je travaille sont des aspects qui me plaisent le plus dans mon travail.»